Lors de mon premier voyage à Londres, il y avait un endroit que je tenais à visiter plus que tous les autres : le British Museum. Outre ses collections d’antiquités égyptiennes et grecques, le musée possédait pour moi une sorte d’aura qui en faisait un lieu à voir absolument, un peu comme le Louvre, en raison de son histoire, son ancienneté, sa renommée, etc. Sans compter que la littérature, le cinéma et même la bande-dessinée en avaient fait le théâtre de leurs intrigues :

Aujourd’hui, à l’occasion de mon second séjour dans la capitale britannique, je retourne visiter ce lieu qui m’impressionne toujours autant. Bien sûr, le British Museum est de ces musées qu’il faudrait fréquenter régulièrement afin de mieux les apprécier. Entre le grand nombre de pièces exposées et les panneaux didactiques au contenu très riche (et très accessible), la visite complète et attentive des collections permanentes prendrait de nombreuses heures… que la plupart des touristes n’ont pas. Toutefois, en une petite journée, il est parfaitement possible de privilégier le ou les départements correspondant à ses centres d’intérêt, avant de flâner dans le reste du musée à la découverte d’autres civilisations.

Des bâtiments à l’image des collections : monumentaux

Au British Museum, les bâtiments valent à eux seuls le détour. Ils reflètent l’ancienneté de ce musée, créé en 1753. Les bâtiments actuels ont été principalement érigés entre la seconde moitié du XIXe siècle et le début du XXe siècle. La fameuse salle de lecture circulaire autour de laquelle s’articulent les salles d’exposition a été construite en 1857. Elle est aujourd’hui le centre de la plus grande place couverte d’Europe, la Grande cour Elisabeth II, inaugurée en 2000.

Les agrandissements successifs des bâtiments accompagnent de fait l’enrichissement progressif du musée depuis le XVIIIe siècle. L’extension de l’Empire britannique dans le monde ainsi que les explorations des navigateurs et archéologues ont notamment permis au British Museum de constituer ses riches collections. Les civilisations, l’histoire et l’archéologie des cinq continents sont bel et bien représentées dans les grandes aires du museum : Égypte ancienne, Grèce et Rome antiques, Asie, Europe, Moyen Orient et Amériques. Sans compter les salles thématiques (numismatique, horlogerie, etc.) et les expositions temporaires.

Comme il serait impossible de détailler le contenu de chaque département du musée, vous trouverez dans les articles qui suivront une sélection, tout à fait personnelle, de quelques thématiques et salles marquantes.